Première Thérapie pour Margaux

Retour des 12 premiers jours de thérapie tomatis en Belgique (1ère cure d'une longue série):

Il y a eu des moments difficiles :
Comme toutes thérapies ont doit passer par des moments plus compliqué pour espérer voir au moins un petit résultat dans les mois à venir.
La thérapie tomatis demande environ 6 mois de recul pour voir des résultats, donc on surveille les éventuelles petites évolutions chez Margaux.
Margaux a fait 3 jours entier, soit 3 fois 1h30 par jour d'écoute dans le centre Atlantis. Ce centre est très bien équipé pour les enfants et les logements sur place aussi.
Le rythme est soutenu étant donné que Margaux avait des seances à 10h, 13h et 16h et qu'entre temps elle a ses temps de repas, de soins, de sieste (Margaux met 1h30 à manger et boire à chaque repas). Il est nécessaire pendant les pauses d'aérer l'enfant ce qu'on a fait. Les séances ne peuvent être faites en mangeant ou en buvant mais par gastrostomie c'est possible (heureusement pour nous).
Le directeur du centre tomatis a tenu a prendre lui même en charge Margaux étant donné le cas important. Il devait être extrêmement vigilant avec Margaux, ce qu'il a très bien fait.
J'ai fait l'enregistrement de "la voix de la mère" pour la suite de la thérapie et Margaux a eu le test "brain mapping"; une sortye d'électroencéphalogramme . Le résultat a montré que Margaux a surtout le tron cérébral d'abimé, c'est a dire la partie du cerveau qui commande tout le corps (dont la respiration).
C'est a dire: si le cerveau n'envoi plus la commande de respirer par exemple et bien tout peux s'arrêter brutalement.
Il faut savoir que normalement avec cette thérapie la musique stimule le cerveau et provoque plus de crise d'épilepsie pendant la cure pour ensuite s'améliorer.
Ça n'a pas loupé chez Margaux, sauf que malheureusement chez elle ça l'a trop stimulé et sa respiration s'est beaucoup trop ralenti; nous avons eu très peur.

Dès le lendemain, le directeur est venu voir Margaux à domicile et a tout réorganiser très efficacement, il a adapté la thérapie aux réactions de Margaux, il a été extrêmement prévenant avec elle.
Effectivement, dès le 4eme jour nous nous sommes vu installé à notre logement le matériel d'écoute spécialement pour Margaux, dans le but qu'elle n'est pas de contraintes horaires et que l'on puisse mettre le casque dès qu'elle se sent bien. Le directeur a également divisé par 2 la thérapie.
Il était important de moins stimuler Margaux en lui mettant moins de temps d'écoute. Nous sommes donc passé a 4 fois 30 mn par jour.
Le changement a été radicale, Margaux était bien et continuait en même temps sa thérapie.
L'idéal pour Margaux serait de faire donc moins de temps d'écoute mais sur une cure plus longue en jour (à voir car c'est plus coûteux pour le logement).

Normalement sur ces douze jours margaux aurait dut écouter "la voix de la mère" mais ça n'a pas été le cas car il faut savoir que "la voix de la mère" stimule encore plus donc on doit attendre et le faire sur la suite de la thérapie. Il faut y aller plus doucement avec Margaux.

"La voix de la mère" a pour but de faire revivre à l'enfant ce qu'il a entendu dans le ventre jusqu'à sa sortie.
Ma voix est donc enregistré lisant une l'histoire du "petit prince" en mettant les intonations pendant 30 mn; puis elle est brouillée pour reproduire ce que l'enfant entendait dans le ventre puis petit à petit elle est de plus en plus net.

Cette première thérapie alternative nous auras appris beaucoup de chose.

Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont fait des dons, des adhésions, participation à nos actions de vente au profit de Margaux et aussi la participation de "l'association des rêves pour Yanis" qui a souhaité nous aider sur cette 1ere cure.
C'est grâce a vous que Margaux a pu commencer la thérapie tomatis.
Un grand merci a vous tous.

Prochaine étape : la thérapie tomatis continue... Tous les 2 mois Margaux suivra des cures de plusieurs jours en France en collaboration avec le directeur d'Atlantis en Belgique.



Collecte de fonds

> Faire un don pour soutenir Margaux à améliorer son quotidien. Aidez là à sortir de ses quatres murs et lui faire découvrir le monde extérieur et moins de souffrance.
> Faire un don par courrier : télécharger le formulaire à joindre avec votre chèque ou espèces.